Strandkörb : la corbeille de plage.

En Allemagne, au bord de la mer du Nord et de la Baltique, il y a de grandes et belles plages. Superbes, vraiment. Bon d’accord, il n’y fait pas tout à fait aussi chaud que sur la Méditerranée ou sur l’Océan Atlantique. Il peut même y avoir beaucoup de vent. Pas de problème. Les Allemands ont inventé l’objet idéal pour profiter en toute quiétude de cette nature sauvage. A la fin du 19 ième siècle, une certaine Elfriede Maltzahn, une femme très élégante paraît-il, se refusa à renoncer à ses vacances malgré de douloureux rhumatismes. Elle demanda donc au vannier impérial Wilhelm Bartelmann d’inventer un siège qui la protègerait du vent.
Et voilà l’origine du Strandkorb, la corbeille de plage. A première vue, cet objet peut sembler prétentieux, voire tape-à-l’œil. Mais ce large et robuste fauteuil en osier tressé offre le plus grand confort que l’on puisse imaginer sur une plage, mais aussi dans votre jardin, votre véranda ou dans une pièce à vivre (living-room). Les coussins aux rayures le plus souvent jaunes ou rouges sont moelleux à souhait. Bien entendu, le siège s’incline dans toutes les positions. Sur chaque côté, il y a des accoudoirs en bois, et même une petite tablette dépliable. Pratique, non ? Et ça n’est pas fini : regardez ces planchettes que l’on peut tirer pour mettre les pieds en hauteur. Mais le nec plus ultra, c’est ce large toit en osier, orné d’un joli store en plastique ou en tissu. C’est pas merveilleux, ça ? On peut s’asseoir confortablement à deux et si nécessaire, il y a même la place pour l’enfant au milieu. Dans ce nid douillet, on se sent vraiment à l’abri.

Korbwerk : fabricant de Strandkörbe.

De quoi a-t-on besoin pour fabriquer les meilleures chaises de plage d’Allemagne ?  42km de plage, environ 1.900 heures de soleil par an, beaucoup de vent et environ 150.000 vacanciers par an, qui pour rien au monde ne renonceraient à leur chaise de plage. Lorsque l’on dispose de tous ces éléments alors il paraît naturel de créer une fabrique de chaises de plages. C’est exactement ce qu’a dû se dire Carl Martin Hader lorsqu’il a créé son entreprise en 1925, qui est à présent la manufacture la plus ancienne dans ce type d’activité. Les caprices de la météo, le contact direct avec les vacanciers, le goût du travail artisanal sont autant d’éléments qui nous motivent dans notre recherche de la perfection.

Lorsque vous êtes installé(e) dans une chaise de plage sur les côtes, il est probable qu’elle vienne de notre manufacture à Heringsdorf, au bord de la mer Baltique. En effet, les stations balnéaires et concessionnaires des plages apprécient la qualité de nos produits jusque dans les détails. Nos équipes réalisent plus de 4.000 pièces par an. La première différence notable se situe au niveau de l’armature. Chez nous, pas de concessions avec la qualité, pas de petites économies sur les arceaux et renforts. La partie haute de la corbeille est même renforcée par des lamelles métalliques zinguées à chaud. Le bois de pin provient de notre région, l’iroko d’Afrique et le teck d’Asie. Le tressage en PE, PVC ou véritable rotin (écorce ou moelle de rotin) est effectué par nos spécialistes. PE et PVC sont particulièrement résistants aux intempéries alors que le rotin est fragile et à protéger.

 

Un petit coin de paradis

Le canapé de jardin pour tous

Rêve d’un soir
G8 en 2007 à Heiligendamm

Pour tous…

Trouvaille